Nos métiers

 

Gros œuvre

Le gros œuvre est l'ensemble des ouvrages de l'édifice qui concourent à la reprise des efforts subis en permanence par la  construction (les charges reçues et le poids propre de l'édifice) et des efforts temporaires (vent, séismes, etc.) : tout ce qui  concourt à la solidité, à la stabilité de l'édifice (murs porteurs, poteaux, poutres, planchers entre les étages, charpentes,  fondations etc…). Une partie des auteurs de référence incluent la charpente de toiture dans le gros œuvre, les autres      l'excluent.

Dans une construction, le gros œuvre se complète du second œuvre qui est constitué de tous les autres ouvrages qui s'appuient sur lui: isolation, cloisons, revêtements, cheminées, agencements, équipement, etc.

En droit français, déjà au XVIIe siècle, le constructeur est tenu de garantir les ouvrages de gros œuvre pendant dix ans (garantie décennale). Le nu-propriétaire est tenu de les entretenir. Le gros œuvre auquel s'ajoute la couverture, les menuiseries extérieures, tous les ouvrages participant à l'étanchéité, fournit le clos et le couvert qui fait l'objet de droits. La distinction juridique entre gros ouvrage et menu ouvrage n'a plus cours.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gros œuvre de Wikipédia en français (auteurs)

 

Second œuvre

En architecture et en construction, le second œuvre ou œuvre léger est ce qui n'est pas du gros œuvre fournissant la  structure de l'ouvrage. C'est-à-dire tout ce qui ne concourt pas à la reprise des efforts subis permanents (les charges  reçues  par la construction et son poids propre) ou efforts temporaires (vent, séismes, etc.): ce qui ne concourt pas à la  solidité, à la  stabilité de l'édifice.

 Le second œuvre est fait par tous les corps de métiers intervenant (sauf exception) à la suite du gros œuvre, afin d’achever,  d’aménager et d’équiper l'ouvrage.

Le second œuvre est censé avoir une durée de vie inférieure à celle de la structure et il faut habituellement procéder régulièrement à sa rénovation au cours du temps (une usure hors structure).

  • Charpente légère non porteuse d'étage
  • Couverture de toit
  • Enduits de façade
  • Bardage remplissage de façade
  • Menuiseries de portes et fenêtres intérieures et extérieures
  • Escaliers et mezzanines rapportés non intégrés à la structure porteuse
  • Isolation thermique et acoustique
  • Cloisons séparatives non porteuses
  • Plafonds
  • Revêtement immobilier mural et de sol, parquet et enduits spéciaux au sol
  • Électricité, courants forts, courants faibles - téléphonie
  • Plomberie amenée d'eau, conduits sanitaires et de descente d'eaux pluviales
  • Équipement en mobilier des cuisines, salles de bain et sanitaires
  • Chauffage et conduites de carburant gaz, fuel...
  • Fumisterie cheminées et chemisage
  • Climatisation
  • Ventilation Mécanique Contrôlée
  • Ascenseurescalier mécanique
  • Éléments de sécurité incendie, trappes de désenfumage, extincteurs, blocs secours
  • Pompes de relevée d'eau (inondante), surpresseurs de rétablissement de pression d'eau aux étages hauts

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Second œuvre de Wikipédia en français (auteurs)

 

Rénovation

La rénovation désigne les opérations par lesquelles un bâtiment ou l'un de ses éléments voit sa condition améliorée, par  l'utilisation de matériaux neufs, modernes en remplacement des parties endommagées ou obsolètes. Le plus souvent il s'agit  d'une construction neuve après démolition totale. Cette démolition fait différer la rénovation de la restauration, remise en l'état  initial, et de la réhabilitation, qui a pour but de rouvrir un lieu fermé, ou ouvert mais pas aux normes les plus récentes. Une  rénovation fait parfois partie d'un plan de reconversion ou de restructuration.

 Il peut s'agir d'un quartier ou d'une ville ; on parle alors de rénovation urbaine (avec en France une Agence nationale pour la  rénovation urbaine (ANRU) ou de renouvellement urbain, éventuellement dans le cadre de la ville reconstruite sur elle-même pour limiter la périurbanisation et ses effets environnementaux et fonciers néfastes.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rénovation de Wikipédia en français (auteurs)